Guide d’utilisation d’ArmorStand Edit

Et vos valets prennent vie

ArmorStand Edit permet de personnaliser un porte armure avec une infinité de possibilité. Les fonctionnalités basiques sont les suivantes :

De plus, comme les captures d’écran de cette page ne l’indiquent pas, le plugin est entièrement traduit en français.

Comment je fais ?

Pour commencer, munissez-vous d’un porte-armure et posez le au sol. La modification s’effectue par le biais d’un menu de sélection d’option. Ce menu est lié au silex et s’ouvre lorsque vous faites un clic droit ou gauche en dehors d’un porte armure et ressemble à ça.

Menu principal d’ArmorStand Edit
Menu principal d’ArmorStand Edit

Bras

Avant tout, ajouter des bras à son porte-armure (si vous le voulez du moins). Dans le menu, sélectionnez « show arms ».

Show Arms
Show Arms

Pour ensuite cliquer sur le porte-armure, shazaaaam les bras apparaissent.

Des bras !
Des bras !

Pour travailler plus facilement, je conseille fortement de poser l’équipement + tête sur le porte-armure avant de le modifier, ceci afin de prendre en compte les armures/décorations qui se superposent.

Plaque de pierre au sol

Si vous souhaitez enlever la plaque grise au sol, sélectionnez « Base Plate » dans le menu et cliquez sur le porte-armure.

Rotations

La base de votre chef d’œuvre est maintenant en place, vous pouvez attaquer les rotations. 3 axes de rotation que vous découvrirez tout seuls, applicables à chaque membre : torse, tête, jambe droite et gauche, bras droit et gauche.

C’est tout simple : cliquez sur un axe (laine rouge/verte/bleue) dans le menu (ou via shift+molette), cliquez sur un membre du corps dans le menu, fermez le menu, cliquez n’importe où sur le porte-armure assez de fois pour obtenir le résultat voulu.

Pour plus de précision dans les mouvements de rotation, vous pouvez au préalable sélectionner l’option « Fine adjustment » représentée par le bloc de Sandstone. « Coarse adjustment » permet de retourner aux rotations moins précises.

Il est également possible de faire tourner sur lui-même l’ensemble du valet via une option disponible en haut à droite de l’interface.

Déplacement

Le minecart (option « placement ») permet de bouger l’intégralité du porte-armure sur un axe donné. Attention: Prenez soin de désactiver la gravité du porte armure (via le bloc de sable dans le menu) avant de le déplacer !

Taille

Vous pouvez également changer la taille du porte-armure avec l’option « Size ». Il y a deux tailles possibles : normal et minus (aka taille trop choupie) ; il suffit de sélectionner l’option et cliquer sur le porte-armure.

Visibilité

Les valets peuvent être rendus invisibles (via l’option représentée par une potion d’invisibilité — assez logique). Cette possibilité, bien que semblant incongrue de prime abord, est en fait plutôt utile, car lorsqu’un valet est invisible, seul son “corps” l’est, pas son équipement (voir ci-dessous).

Ainsi, vous pouvez mettre un objet dans la main d’un valet, le positionner dans l’espace, puis rendre le valet invisible, et ça donnera un objet flottant dans l’air (ou “posé” sur une surface, ou quoique ce soit selon la position que vous avez donné). Cette technique est précieuse pour faire des sculptures complexes ou de la décoration élaborée.

Inventaire

Il est possible de facilement modifier l’inventaire du valet, soit ce qu’il porte sur lui (armure, outils dans les mains…). Pour ce faire, utilisez l’option représentée par un coffre dans le menu et cliquez sur le valet ; cela va ouvrir une interface vous permettant de mettre ce que vous voulez où vous le voulez.

Vous pourrez y mettre un objet dans chaque main, une bannière — ou n’importe quoi d’autre ! — sur la tête, un bouclier… La seule limite est votre imagination.

Copier-coller

Une fois votre porte-armure terminé, il est possible de copier les personnalisations (armures et tête exclu) et de les coller sur un autre ; pour ce faire, sélectionnez l’option « Copy » (illustrée par le livre).

Copie
Copie

Cliquez ensuire sur le porte armure, un message de confirmation apparaît. Pour coller, recliquez sur un autre porte-armure vierge, le message suivant apparaît :

Collage
Collage

Verrou de valet

Ça y est, vous avez attrapé le virus de personnalisation des valets, il y en a partout chez vous ! Tellement, que certains se superposent et qu’il devient difficile de travailler sur le bon sans accidentellement modifier un autre valet. Comment faire ?

ArmorStand Edit dispose d’une option pour verrouiller le valet sur lequel vous voulez travailler. C’est très simple à utiliser : avec le silex en main, visez grossièrement le valet que vous voulez modifier et appuyez sur la touche permettant de changer l’objet actif de main (par défaut F).

Un valet parmi ceux dans la zone visée va se mettre à briller. Recommencez l’opération autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que le valet que vous voulez modifier soit illuminé. À partir de là, vous pouvez utiliser les options du plugin sans crainte de viser le mauvais valet : votre valet de travail est verrouillé.

Pour déverrouiller un valet, utilisez la même touche sans regarder un valet.

Et tout le reste…

J’espère que ce petit guide est assez clair pour expliquer les bases, il vise surtout à aider les non-anglophones. Le plugin dispose d’autres options que je n’ai pas encore testé, j’essaierai de mettre à jour ce post si je le juge important.

Il va de soit qu’il ne faut pas abuser de ce plugin et le réserver pour une utilisation chez soi ou dans des lieux qui justifient la présence de vos réalisations. N’en abusez pas n’importe où. 🙂

Ce guide a été rédigé par Tyrano et légèrement augmenté par Amaury.